Chapitre 3 – Le toilettage des cockers

CHAPITRE 3

 

LE TOILETTAGE DES COCKERS

 

par Philippe Dubois, avenue de la Bourdonnais, Paris

Qu’il soit anglais ou américain, votre cocker, comme tous les chiens à poils longs, a besoin d’être entretenu. Il vous suffit de lui consacrer un peu de temps pour avoir un chien propre et agréable à regarder.

En matière de toilettage et d’entretien, la clef de la réussite est la régularité. En effet, des brossages réguliers et un bain tous les mois vous prennent peu de temps et évitent à votre cocker des séances de toilettage douloureuses et fastidieuses.

Dès son plus jeune âge, votre cocker doit être habitué au brossage. Même si, à deux mois, votre chiot possède encore peu de fourrure, il faut, deux à trois fois par semaine, le brosser et le peigner.

L’idéal est de le placer sur une table. Attention aux chutes ! A l’aide d’une brosse douce, style étrille pour le spaniel ou brosse à picots pour l’américain, vous brossez toutes les parties du corps. Pas seulement le dessus, car un brossage est efficace seulement s’il est effectué en profondeur.

Avec beaucoup de douceur donc, vous brossez depuis la racine du poil jusqu’à la pointe. Une fois le brossage terminé, vous passez partout le peigne métallique. Ces séances de toilettage vous permettent de vérifier l’état de la peau de votre chien pour déceler d’éventuels parasites.

Vous profitez de ses séances de brossage pour examiner et nettoyer les oreilles de votre cocker.

Comme elles sont tombantes, les oreilles se révèlent sensibles aux otites et autres infections.

Une fois par semaine, vous instillez dans chaque oreille un peu de collyre auriculaire, puis vous massez le conduit auditif de bas en haut afin de faire ressortir toutes les impuretés, que vous pouvez retirer à l’aide d’un coton. N’enfoncez jamais de coton tige dans l’oreille de votre chien, vous risqueriez de repousser le cérumen au fond du conduit auditif.

Malgré un brossage régulier, votre chien va se salir. Il a donc besoin d’être lavé. Une fois par mois pour le cocker anglais me paraît être une bonne fréquence. En ce qui concerne le cocker américain, l’importance de sa fourrure nécessite plus de soins et des bains plus fréquents.

En utilisant de bons produits adaptés au pH de sa peau, vous pouvez laver votre chien sans risque. Dès quatre mois, une fois parfaitement démêlé, votre chiot peut prendre son premier bain. Seule précaution : qu’il ne prenne pas froid.

Une fois votre chien mouillé à l’eau tiède, vous appliquez un premier shampooing.

Massez sans trop frotter pour ne pas enmêler la fourrure, puis rincez abondement.

Vous renouvelez l’opération, car deux shampooings donnent un meilleur résultat. Rincez bien encore une fois. Vous terminez en appliquant un après-shampooing, qui facilite le démêla­ge et réduit l’électricité statique au moment du séchage. Cet après-shampooing doit être lui aussi parfaitement rincé.

A l’aide de serviettes éponges, vous essuyez votre chien le plus possible. Vous terminer le séchage au séchoir électrique pas trop chaud. A ce stage il faut vous faire aider, car tenir en même temps le chien, la brosse, et le séchoir, n’est pas chose facile.

Une fois votre chien bien en place sur la table, commencez le

La suite sur www.AudioTexteVideo.com